LES OPPOSITIONS À OUSMANE SONKO ET LA TACTIQUE DU FURIEUX HYPPOPOTAME par Ibrahima Ndoye

Read Time:2 Minute, 32 Second

Ousmane Sonko face aux nouvelles oppositions …

GARDE BASSE, RECUL ET UPPERCUTS …

Mars 2024 aura été un véritable cauchemar, une nuit de gésine, bref un réveil brutal pour les nouvelles oppositions.

Tel un rouleau compresseur, Ousmane Sonko, adossé au peuple, a mis fin à 12 ans de

fête, de partage et de bombance d’un régime de flagorneurs flanqués de leurs flatteurs, chiens de gardes et autres hommes d’affaires véreux.

LES OPPOSITIONS À OUSMANE SONKO ET LA TACTIQUE DU FURIEUX HYPPOPOTAM

Depuis Mars 2021, l’éminence grise, l’ex président Macky Sall, peur de se battre à

visage découvert, a toujours téléguidé sa meute d’insulteurs, de comploteurs et de

délateurs sur l’incassable de Pastef.

Ces combattants obnubilés par le gain facile et dotés de cerveaux de moineaux,

reviennent toujours bredouille, avec des bras cassés. L’adversaire d’en face, doté d’un sens élevé de la prémonition, esquive et fait face avec le sourire.

L’hyppopotame enragé ne réfléchit pas. Il fonce aveuglément, ignorant royalement tout obstacle se dressant sur son chemin.

Cette meute est scindée en plusieurs oppositions qui ont nom patrons de presses, pseudo influenceurs, magnats de la drogue, marabouts, affairistes, chroniqueurs, éditorialistes, insulteurs désœuvrés, chefs d’entreprises et autres.

Usés par leurs allures d’hyppopotames déchaînés, il leur reste éternellement l’insulte et

la calomnie.

Insultez le ! Ceci a toujours été le maître-mot de l’éminence grise.

Plus on l’insulte, plus il grossit et nous domine, cher maître, et ce qui est malheureux, nous n’avons aucune stratégie productive.

Nous ne savons que l’insulter. Nous ne pouvons pas freiner notre ardeur d’hyppopotame,

notre totem.

UNE PARFAITE MAÎTRISE DE LA GÉOGRAPHIE DU COMBAT

Le maître du jeu excelle dans l’art de délimiter l’arène et d’y tracer les couloirs ou il

désire traîner dans la boue ses adversaires visibles et cachés.

Il a su encaisser tous les coups avec une sérénité à toute épreuve.

Le redoutable adversaire de l’ex système sait anticiper sur les faits et gestes des soldats de la meute armée avec une

garde basse suivie d’un semblant de recul comme savait le faire le boxeur hors norme

Mouhamed Ali.

Surprises par la défaite, pardon, la tempête de sable de Mars 2024, les nouvelles oppositions tels des fous d’un bataillon d’artillerie, ont pilonné le nouveau régime avec comme munitions, les impôts, le chantage, les insultes, l’homosexualité, Mélanchon et

autres balles perdues.

Adossé au peuple le temps d’une séance à l’esplanade du grand théâtre, l’incassable a

enfilé sa tunique d’homme politique.

La garde basse et un long recul stratégique ( le temps de laisser les oppositions déverser

leurs biles), l’uppercut du 09 juin a été dévastateur.

Et le premier ministre inaugure l’ère du FANTASSIN du président et accepte d’être une

fusible comme pour dire DIOMAYE MOY SONKO.

Il faudra que l’opposition relève le défi de la difficile ascension de la montagne Ousmane Sonko.

Ibrahima Ndoye, assistant au maire de la commune de SangalkamDangounord1982@gmail.com

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Appui Tabaski: 500 kits alimentaires distribués par les femmes leaders de Baba Ndiaye.
Next post Mandat d’arrêt contre elle : La réaction virulente de Gabrielle Kane