Ousmane Sonko : « Nous sommes d’accord à 300% avec les députés de Yewwi» – Senpresse.net
Ousmane Sonko : « Nous sommes d’accord à 300% avec les députés de Yewwi»

Ousmane Sonko : « Nous sommes d’accord à 300% avec les députés de Yewwi»

Ceux qui pensaient que la Conférence des leaders de Yewwi Askan wi allait condamner ce qui s’est passé à l’hémicycle lors de l’installation de la 12ème législature, n’ont qu’à se déchanter. Le comportement de Barthélemy Diaz, Guy Marius Sagna, Abasse Fall et Cie, ce 12 septembre dernier, est vivement encouragé par Ousmane Sonko et camarades leaders de cette coalition. La preuve, les propos du leader de Pastef, tenus, ce matin lors d’un point de presse, illustrent à suffisance que les députés «troubleurs» et leurs mentors sont en phase sur toute la ligne. «Nous les leaders de Yewwi Askan wi, nous sommes en phase à 300% avec nos députés», s’est réjoui le maire de Ziguinchor, par principal opposant du président Macky Sall. Non sans défendre Barthélemy Diaz et Cie, Sonko rappelle, « C’est le mandat que le peuple sénégalais a donné à ces députés. C’est le mandat que nous leur avons donné ». «N’oubliez pas que lors de la campagne électorale c’est nous les leaders de Yewwi Askan qui ont fait le tour du Sénégal pour demander de voter pour nous. Nous avons accepté d’endosser la casquette de tête de liste, la casquette de membre de la liste nationale, chacun de nous, ici assis», a-t-il rafraîchi les mémoires. Mieux, dixit Sonko, «Nous sommes aussi comptables autant que nos députés que tout qui se fera durant ce mandat et nous allons les accompagner pas à pas. Nous allons travailler avec eux tous les jours pour qu’ils soient les meilleurs députés possible et que cette assemblée nationale reflète l’image du Sénégal ».
Le leader de Pastef d’insister « C’est le peuple qui a donné ce mandat à l’opposition  parce que le peuple  sénégalais a décidé que l’Assemblée nationale soit fortement représentée par l’opposition. C’est la volonté populaire. En démocratie il y a que la volonté populaire qui vaille ».
Macky Sall ne passera pas au second tour s’il se présentera en 2024
Pour le leader de Pastef, la dégringolade du président Macky Sall ne va pas s’arrêter. Pis, elle va se poursuivre en 2024. « Nous savons que Macky Sall n’a pas 82 députés, à dos cassé, il n’aurait 76 députés, il le sait nonobstant le vol. Et à tout bien considéré, ce s’est passé, atteste d’une dégringolade historique ». Pis, relèvera Ousmane  Sonko, «Il a été élu à 65% des voix il y a dix ans. Aujourd’hui, il est à 46% ; 20 points entre temps. Et ces 46%, vous enlevez, 11 points qui concernent aux vols, les vols du suffrage ». «Ce Monsieur, même si on le laisse aller aux élections, il ne passera pas au second tour. C’est une prédiction, c’est moi qui vous le dit », a-t-il prédit en marge de ce point de presse.  Lequel point de presse,  a été l’occasion pour les leaders de Yewwi Askan wi d’aborder d’autres sujets de l’actualité politique.

Par Le Réveil

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *