ÇA RESSEMBLE A LA FOURBERIE (Par le Professeur Oumar Kamara) – Senpresse.net
ÇA RESSEMBLE A LA FOURBERIE (Par le Professeur Oumar Kamara)

ÇA RESSEMBLE A LA FOURBERIE (Par le Professeur Oumar Kamara)

La politique au Sénégal, c’est comme du cinéma, le jeu et les combinaisons politiques rappellent le modèle d’un script de film avec des rebondissements, de la trahison, des coalitions de circonstances, des idéologies bafouées, des principes ignorés, les scénarios sont à la fois comiques et burlesques et avec beaucoup de suspens. La période électorale pour le scrutin du 31 Juillet 2022 aura marqué les esprits, les acteurs politiques s’agitent telles des feuilles mortes balayées par le vent.

Dans cette campagne tout y est passé : mensonges, chantage, comédie, triche, violence aveugle, querelles crypto-personnelles mêlant gravité et cocasse…la morale et la déontologie politique ont perdu leur sens, des gens qui ont grandement contribué à notre situation d’extrême précarité dans un passé récent reviennent sur le devant de la scène comme si de rien n’était et ils occupent les médias et nous terrorisent de sornettes. Leur seul génie, c’est de faire les choses plus à l’envers qu’à l’endroit. Pauvre Sénégal ! Il faut qu’on arrête de donner de faux espoirs au peuple, le phénomène de la transhumance et de la félonie doit être éradiqué, les partis politiques doivent promouvoir la vertu et les bonnes manières.

Les hommes politiques se veulent des samaritains, ils croient appartenir à cette catégorie d’êtres à qui tout réussi. La politique n’est pas un métier ni une finalité encore moins un espace professionnel. Les leviers de l’Etat sont très sérieux pour être considérés comme des canaux d’accession à la richesse et à la promotion sociale. Il est temps de revoir le système de représentativité à l’Assemblée nationale sinon le lobbying et le trafic d’influence risqueraient à coup sûr de supplanter le mérite. L’hémicycle est une chambre très sérieuse pour être occupée par des flagorneurs dangereux qui n’apportent que coups de bistouris à la cohésion sociale. Il faut que les politiques cessent de berner le peuple, ils doivent sérieusement travailler pour apporter des éléments de riposte face aux enjeux actuels et d’œuvrer pour un développement durable.

Faute de débats contradictoires, d’idées constructives et d’alternatives, on risque encore d’avoir une législature pareille sinon pire que la treizième. On s’oriente inéluctablement vers l’impasse. Pour une assemblée populaire et une représentation discursive, il est souhaitable d’avoir une présence significative de l’opposition et celle de la mouvance présidentielle à l’hémicycle.

Permettez-moi d’exhorter par anticipation la prochaine législature, il faut plus de travail et de volonté pour aller vers l’émergence et pour un pays prospère : c’est une question de patriotisme. Qu’Allah veille sur le Sénégal !

Oumar Kamara, professeur d’histoire-géographie, aux C.P.LIMAMOULAYE  Email : oumardekamara@gmail.com

 

One thought on “ÇA RESSEMBLE A LA FOURBERIE (Par le Professeur Oumar Kamara)

  1. Bel article , très riche …
    Il important que nos dirigeants politiques traduisent à travers les lois les préoccupations des populations. Impérativement , les Honorables députés doivent être de dignes représentants du Peuple . Notre Sénégal regorge de personnes de valeurs …donc vivement une Assemblée Nationale qui prend de la hauteur …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.