Noo lank à Macky Sall: « Président, qu’est-ce que vous avez réellement compris ? » – Senpresse.net
Noo lank à Macky Sall: « Président, qu’est-ce que vous avez réellement compris ? »

Noo lank à Macky Sall: « Président, qu’est-ce que vous avez réellement compris ? »

Le Collectif Noo lank a fait une revue des maux que traverse le peuple sénégalais notamment l’insécurité, la crise alimentaire dans certaines régions, la hausse vertigineuse des prix des denrées de première nécessité, l’éducation etc. Ce dit collectif qui a un fendu un communiqué dont copie a été reçue à Senpresse.net, a interpellé directement et ouvertement le président Macky Sall.

 

🔴 COLLECTIF NOO LÀNK

▪️Communiqué de presse

« Je vous ai compris » la phrase du Président Macky SALL.
Est-ce une vérité avérée ou juste un slogan pour leurrer la jeunesse ? C’est le constat fait mais la question aussi que se pose le Collectif Nio Lank face à cette situation alarmante et effrayante que traverse cette frange de la population.

En effet, depuis quelques temps, les Sénégalais sont terrifiés par ces agressions à mort de jeunes qui ne cherchaient qu’à travailler dignement et honnêtement pour subvenir à leurs besoins. Malheureusement, l’insouciance des autorités et l’insécurité galopante sont à l’origine de ces pertes en vies humaines. Aucune protection n’est de faite pour garantir la sécurité des citoyens. Et le Ministre de l’intérieur en est entièrement responsable…

Parallèlement, le Collectif Nio Lank rafraîchissant la mémoire des Sénégalais, rappelle que dans un passé récent, le Secrétaire National de la Sécurité Alimentaire avait prédit que des milliers de familles sont guettées par la famine. Cette annonce aussi sérieuse et préoccupante n’a pas fait l’objet d’un débat public pour que l’Etat ainsi que ses démembrements puissent trouver des moyens afin d’éviter cette situation insouhaitable des populations. Le Collectif constate une hausse généralisée de plus en plus considérable surtout des denrées de premières nécessités, des pénuries d’eau et une augmentation injustifiée des factures d’électricités en phase à une cherté du loyer qui, globalement tuent à petit feu les pères de familles.

Dans la même dynamique s’inscrivent les mouvements de protestations des enseignants avec un plan d’actions qui paralyse le système éducatif et accroît drastiquement le taux de déperdition des enfants à qui, leurs parents n’ont pas les moyens pour les amener à l’école privée après un non respect des engagements de l’Etat. La responsabilité du Ministre de l’Education est engagée…

Le Sénégal va mal et la jeunesse désœuvrée ne sait plus à quel Saint se vouer. Partout c’est la politique politicienne. Les autorités publiques ne s’intéressent qu’au pouvoir : les privilèges, les sinécures, les strapontins et les prébendes laissant de côté le peuple qui est censé détenir ce pouvoir dont il cherche ad vitam aeternam.
Le Collectif Nio Lank s’indigne depuis quelques temps de l’actualité politique axée sur deux concepts qui ne donnent ni à manger ni à boire aux Sénégalais à savoir la Recevabilité ou l’Irrecevabilité, la validation ou le rejet de listes pour les élections législatives de juillet 2022. Pourtant la finalité de ce scrutin qui profile à l’horizon est de représenter le peuple à l’hémicycle. Et ce même peuple est en train de mourir de faim, de vivre une insécurité indescriptible, de végéter dans la pauvreté et le sous-emploi, de mourir dans les hôpitaux et la liste est loin d’être exhaustive.

Dans la même lancée, il convient de noter le sentiment d’amertume et de consternation des populations qui est au paroxysme. Il est accentué par l’incendie qui s’est produit à l’hôpital Mame Abdou Aziz faisant un bilan très lourd, plus d’une dizaine d’enfants morts calcinés. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase.
C’est évident que l’Etat face à cette situation dramatique puisse prendre la décision de démettre le Ministre de la Santé de ses fonctions mais est-ce une solution ? Etant entendu que le problème a longtemps demeuré et l’opinion a mainte fois alerté mais toujours le silence total et l’indifférence manifeste. Maintenant les conséquences frappent mieux que les conseils. L’Etat n’est plus en mesure de s’emmurer dans un silence notoire. Il est obligé de prendre la décision de répondre à la demande du peuple qui ne cesse de crier leur ras-le-bol face aux politiques voués uniquement à des intérêts crypto-personnels. C’est pourquoi, le Collectif estime qu’il est grand temps de situer les responsabilités et affligées les sanctions à la hauteur des fautes commises. Etant donné que c’est des problèmes récurrents qui sont : la faillite du système éducatif, les intempéries diluviennes avec ses nombreux dégâts, le chômage endémique, la criminalité odieuse et l’émigration clandestine. Des faits qui durent et perdurent tout en restant toujours de vœux pieux.

Il faut que l’Etat puisse revoir sa politique sociale car le retour des émigrés et leur réinsertion dans la vie active ne sont pas accompagnés d’une bonne politique de financement pour leur permettre de réaliser leur projet idem pour l’emploi des jeunes. Car, il est sûr et certain que personne ne peut fuir son ombre et que le Sénégal demeure le berceau aimé de tout Sénégalais animé par un sentiment d’éthique, de civisme et de patriotisme.

À l’exacte envers de toutes ces considérations, le Collectif Nio Lank, à travers ce communiqué, interpelle directement et ouvertement Macky SALL sur la question suivante : « Président, qu’est-ce que vous avez réellement compris ? ».

📩Mail: Collectifniolank@gmail.com

📞 Tel: 77 347 64 36 / 77 793 11 30

Le Secretariat Exécutif National

Ce Dimanche 29 Mai 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *