Meurtre de la journaliste Shireen Abu Akleh par des soldats Israéliens en Palestine: une plateforme sénégalaise se solidarise, condamne fermement et interpelle l’UA  – Senpresse.net
Meurtre de la journaliste Shireen Abu Akleh par des soldats Israéliens en Palestine: une plateforme sénégalaise se solidarise, condamne fermement et interpelle l’UA 

Meurtre de la journaliste Shireen Abu Akleh par des soldats Israéliens en Palestine: une plateforme sénégalaise se solidarise, condamne fermement et interpelle l’UA 

Le meurtre de Shireen Abu Akleh en Palestine occupée à l’actualité du combat contre le régime d’apartheid israélien et pour la libération de l’Afrique, tel était l’objet de la rencontre à la résidence de l’ambassadeur de la Palestine à Dakar, à l’initiative de l’Alliance Nationale pour la Cause Palestinienne (ANCP) et des Organisations de défense des droits de l’homme et de la société civile sénégalaise regroupée au sein d’une plateforme de solidarité Sénégal-Palestine.

Une occasion pour les organisateurs de condamner avec la dernière condamnation l’assassinat de Shireen Abu Akleh qui était une Journaliste/reporter à la Chaîne de Télévision quatienne Al Jazeera où elle a travaillé pendant 25 ans avant d’être tuée dans l’exercice de sa profession le samedi 11 mai 2022 par les forces israéliennes à Jénine.
En présence de son excellence Safwat Ibraghith, ambassadeur de la Palestine au Sénégal, Dr Diallo Diop, membre de la plateforme, M. Arfang Diouf Sg de l’ANCP ont tour à tour accusé Israël d’être responsable de cette barbarie qui n’est pas une première perpétrée sur un professionnel de l’information dans ce pays.
“C’est la énième forfaiture d’Israël en la matière d’autant que Israël déclare avoir mené une enquête révèlant que la journaliste a été tuée par des balles provenant du camp palestinien. Et c’est inadmissible, ils ont poussé le bouchon encore plus loin en s’attaquant au cortège funèbre lors de l’enterrement de Shiren Abu Akleh. Ils ont même, fait tomber le cercueil. C’est inhumain et inadmissible, c’est pourquoi la violence qu’Israël exerce sur le peuple palestinien sous des formes variées et dégradantes pour l’humanité sont assimilés à des crimes contre l’humanité et l’Israël doit payer pour les crimes contre l’humanité qu’il a eu à commettre”.

Cette plateforme de solidarité Sénégal-Palestine regroupe en son sein l’ensemble des organisations syndicales, mes mouvements associatifs et de défense des droits de l’homme, la société civile, des partis politiques, sous le bouclier de l’Alliance Nationale pour la Cause Palestinienne composée du Forum Islamique pour le Développement et l’Education au Sénégal, de la Jamatou Ibadou Rahmane (JIR), du Rassemblement Islamique du Sénégal (RIS Al-Wahda), de la Ligue des Imams et Prédicateurs du Sénégal (LIPS), de l’Association Al Rihab pour le Développement Humain, de l’Amicale des Cadres Musulmans du Sénégal et des Jeunes Associés Musulmans de Yoff (JAMY) qui ont décidé d’unir leurs forces afin d’amplifier leur solidarité à la cause palestinienne.

Selon Madieye mbodj coordonnateur de la plateforme, cette cause n’est pas seulement arabe ou musulmane: “c’est une cause pour le respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, c’est une cause qui interpelle l’ensemble des être humains épris de paix de justice et de droit international depuis que Israël a créé un Etat appelé aujourd’hui la Nacba qui n’est rien d’autre que de la catastrophe. La création d’un État en spoliant les palestiniens de leurs terres d’habitation et d’agriculture, en les privant de tous les droits élémentaires et cela est inacceptable” a-t-il conclu.

La plateforme sénégalaise, membre du Réseau Panafricain de Solidarité avec la Palestine interpelle l’Union Africaine et exige “que les Etats africains cessent immédiatement tout soutien direct ou indirect à l’Etat d’Israël de terreur et d’apartheid. Qu’ils mettent fin ici et maintenant à toute velléité d’octroi d’un statut d’observateur à l’Etat d’apartheid au sein de l’union Africaine”.
La plateforme interpelle aussi la diplomatie sénégalaise et le président en exercice de l’Union Africaine à “user de toutes leurs influences en droite ligne de soutien historique et constant du Sénégal à la cause palestinienne afin de contribuer fortement à la concrétisation des justes revendications de la cause palestinienne pour l’arrêt des violences et agressions barbares contre les populations palestiniennes, pour la libération des prisonniers politiques palestiniens, le retour des réfugiés, la fin de la colonisation et de l’apartheid”.

Aly Saleh

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.