Legislatives 2022: Il n’y aura pas d’élections législatives avec YAW à Dakar, c’est un fait et Barthélémy le sait ! (Par Cheikh Ndiaye) – Senpresse.net
Legislatives 2022: Il n’y aura pas d’élections législatives avec YAW à Dakar, c’est un fait et Barthélémy le sait ! (Par Cheikh Ndiaye)

Legislatives 2022: Il n’y aura pas d’élections législatives avec YAW à Dakar, c’est un fait et Barthélémy le sait ! (Par Cheikh Ndiaye)

De la manipulation, encore de la manipulation, toujours de la manipulation mais comme on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps, les langues au sein de YAW se délient, les masques tombent et la vérité jaillit pour la bonne gouverne de l’opinion nationale. Même si au sein de la DGE, l’heure n’est pas à la validité juridique des listes et celles-ci sont sous plis scellés, et que l’heure est parrainage, il reste que la liste de députés de YAW pour Dakar publiée par les siens dans les réseaux sociaux et pas par personne d’autre, qui comporte 2 femmes et 5 hommes, confirmée d’ailleurs ce 12 mai par Cheikh Bara Dolli, haut responsable du Pds, est frappée de façon manifeste par un non respect de la parité, motif d’irrecevabilité au terme de l’article L179 du code électoral. Aucun changement de genre ne peut alors se faire en dehors de l’ordre et de la succession dans la liste déjà déposée.
S’agit-il d’un sabotage interne ! Une telle hypothèse peut être posée à des fins d’analyse et d’investigation poussées ou s’agit-il de calculs politiciens et d’intérêts individuels, de parti et de leaders de cette coalition, qui ont conduit à cette situation préjudiciable à la coalition YAW? Cette seconde hypothèse au regard de cette coalition hétérogène, est fort possible.
Conscient du crime commis et de sa gravité pour la coalition, Barthélémy va jouer au cinéma devant la DGE en agressant les forces de l’ordre pour exiger des modifications .Ce maire de Dakar Barthélémy Diaz, la plus grande erreur des dakarois, ignore tout de la loi électorale,  au point d’ignorer d’ailleurs qu’il ne peut etre l’interlocuteur de ceux qu’il accuse à tort, puisqu’il n’est pas le mandataire de sa coalition.
Analysé dans tous les sens, interprété comme on veut, accuser à tort ou à raison, une chose est sûre, et c’est la loi, une liste qui ne respecte pas le parrainage est frappée d’irrecevabilité et des l’instant que c’est comme telle, aucune possibilité ne s’offre comme recours puisque la parité est motif d’invalidité de listes.
Cette liste de YAW à Dakar que les hauts responsables de cette coalition et de Wallu ont publiée, est invalide et irrecevable et cela veut dire qu’en termes clairs comme le dit Barthélémy, qu’il n’y aura pas d’élections législatives pour YAW à Dakar pour carences politiques manifestes et combats internes fratricides entre Sonko et Khalifa. C’est aux dakarois d’être plus vigilants et alertes face aux politiciens manipulateurs de YAW; ces marchands de sable et apprentis politiciens qui sont un danger majeur pour la stabilité,  la paix et la cohésion nationales.

Cheikh Ndiaye
Responsable politique Apr grand yoff
Conseiller Municipal 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.