Kaolack : Des femmes handicapées élues et femmes de la société civile à la l’école de connaissances de la gestion et le fonctionnement des collectivités territoriales. – Senpresse.net
Kaolack : Des femmes handicapées élues et femmes de la société civile à la l’école de connaissances de la gestion et le fonctionnement des collectivités territoriales.

Kaolack : Des femmes handicapées élues et femmes de la société civile à la l’école de connaissances de la gestion et le fonctionnement des collectivités territoriales.

Le principe fondamental de toute démocratie est de faire participer toutes les couches sociales sans distinction aucune à la vie publique et politique de la nation. C’est dans cette perspective que les conventions nationales et internationales s’attèlent à travers des cadres juridiques appropriés à traduire la pleine participation des personnes handicapées dans l’exercice de leurs droits.
« L’objectif de cet atelier est de renforcer de capacités des personnes handicapées de la sociéte civile féminine élues aux élections locales pour une meilleure compréhension des enjeux de la participation politique active. Nous voulons renforcer les connaissances et la capacité des femmes handicapées et femmes de la société civile élues personnes handicapées sur la gestion et le fonctionnement des collectivités territoriales, les rapports des collectivités locales avec l’État le rôle du conseil élu », a expliqué Moussa Thiaré, Secrétaire général de la fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées.
Depuis 2017, la fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées en partenariat avec Sightsavers a initié des séries de formations sur les droits civiques et politiques pour une plus grande participation des personnes handicapées, hommes et femmes dans les processus démocratiques locaux et nationaux inclusifs », a t- il rappelé.
« Les élections locales de janvier 2022 ont vu la participation de nombreuses personnes handicapées et de la société civile qui sont devenue des conseillers territoriaux à l’issue des locales. Ce résultat découle d’un processus de renforcement de capacités des personnes handicapées surtout les femmes et les membres de la société civile », a conclu Moussa Thiaré, Secrétaire général de la fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées.

 

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.