L’ambassadrice de bonne volonté de l’UNFPA, Catarina Furtado, se rend au CapVert pour soutenir la santé sexuelle et reproductive, l’égalité des sexes et les droits de l’homme   – Senpresse.net
L’ambassadrice de bonne volonté de l’UNFPA, Catarina Furtado, se rend au CapVert pour soutenir la santé sexuelle et reproductive, l’égalité des sexes et les droits de l’homme  

L’ambassadrice de bonne volonté de l’UNFPA, Catarina Furtado, se rend au CapVert pour soutenir la santé sexuelle et reproductive, l’égalité des sexes et les droits de l’homme  

Dakar, Sénégal/Praia, Cap-Vert – 19 mars 2022 : L’ambassadrice de bonne volonté du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) pour les droits en matière de santé sexuelle et reproductive, Mme Catarina Furtado, se rendra au Cap-Vert du 21 au 22 mars 2022. Mme Fabrizia Falcione, Directrice régionale adjointe de l’UNFPA pour la région Afrique de l’Ouest et centrale et Mme Ana Patricia Graça, Coordinatrice résidente des Nations Unies pour le Cap-Vert, accompagneront Mme Catarina Furtado.

Au cours de sa mission organisée lors des célébrations du mois de mars, le mois de la femme, l’ambassadrice de bonne volonté rencontrera des représentants du gouvernement du Cap-Vert et des partenaires nationaux et plaidera en faveur de problématiques de la santé sexuelle et reproductive, et à l’égalité du genre.

« Nous sommes très heureux d’accueillir Mme Catarina Furtado au Cap-Vert. Sa visite est l’occasion d’engager directement les gens, en particulier les femmes et les filles, à élever leur voix pour les causes liées à la violence basée sur le genre, qui, selon elle, ont besoin de voir leurs droits garantis », a remarqué Mme Fabrizia Falcione, directrice régionale adjointe de l’UNFPA pour la région Afrique de l’Ouest et centrale.

Par le biais de rencontres avec différentes autorités nationales, le Système des Nations Unies, des organisations de la société civile, des journalistes et différents groupes communautaires, Catarina Furtado fera l’expérience directe des progrès par le pays et des défis auxquels le pays est confronté pour atteindre les trois zéros : zéro décès maternel, zéro besoin non satisfait de planification familiale et zéro forme de violence basée sur le genre.

L’ambassadrice de bonne volonté de l’UNFPA, qui arrive dans le pays le 20 mars, visitera également des établissements de santé, dialoguera avec des jeunes et des associations de jeunes, des femmes atteintes du VIH/sida et des femmes handicapées et leurs associations, des parlementaires, des militants, des influenceurs, des artistes et des journalistes.

« Ma mission au Cap-Vert, en tant qu’ambassadrice de l’UNFPA, me permettra de visiter des projets sur le terrain, des centres de santé et des hôpitaux pour parler directement avec les populations. Je rencontrerai également des ministres, des parlementaires, la Première Dame, des associations et des militants, en me concentrant sur les thèmes de l’égalité des sexes, de la santé maternelle, sexuelle et reproductive, du VIH, du handicap et du potentiel des jeunes. » L’ambassadrice de bonne volonté Catarina Furtado a ajouté qu’elle était impatiente d’en apprendre davantage sur la vie des Cap-Verdiens ordinaires, tout en défendant l’urgence d’atteindre les trois zéros de l’UNFPA dans le contexte des droits pour tous et du développement durable.

Mme Catarina Furtado a été nommée ambassadrice de bonne volonté de l’UNFPA en 2000 par le Secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, sur recommandation de Toraya Obaid, alors directrice exécutive de l’UNFPA. Mme Catarina Furtado a partagé ses expériences sur le terrain tout en soutenant et en promouvant différentes approches des thèmes de la mission de l’UNFPA, notamment la santé et les droits sexuels et reproductifs, l’égalité des sexes, les droits humains des filles et des femmes, la jeunesse, les pratiques néfastes, entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.