Toumany Diallo Apr: « L’objectif premier… était de faire tomber Moussa Sy » – Senpresse.net
Toumany Diallo Apr: « L’objectif premier… était de faire tomber Moussa Sy »

Toumany Diallo Apr: « L’objectif premier… était de faire tomber Moussa Sy »

ANALYSE POLITIQUE DES ÉLECTIONS LOCALES AUX PARCELLES ASSAINIES ET A DAKAR

L’objectif premier de toutes les formations politiques ou citoyennes qui ont participé aux élections locales des Parcelles Assainies était de faire tomber Moussa Sy.
Le second objectif pour chaque formation, était de le succéder à la tête de la commune.
Retenons que les Parcelles Assainies ont gagné car l’objectif premier a été atteint pour montrer au Président Macky Sall qu’il ne peut choisir un Maire à leur place.

Par ailleurs, le phénomène Go Faye est devenu une réalité aux Parcelles Assainies. Soutenu par des jeunes très représentatifs de la commune dont Abdou Wahab Séne du mouvement Aire Pure, Abdou Karim Ngom des jeunes Khalifistes, Moustapha Cissé et notre sœur Oumou Kalsoum de Sénégal Autrement et de Toumany Diallo, Président du parti politique Boolo Naatal Sénégal, le Président du mouvement Ré-Action et Candidat de la coalition AVEC, est arrivé en 3ème position, après ces «Machins» politiques que sont Yewwi Askan Wi et Benno Bokk Yakaar.

Cette position, qui montre nettement une redistribution des cartes dans l’échiquier politique des Parcelles Assainies, indique si besoin en était qu’il faudrait désormais composer impérativement avec Go Faye aux échéances futures. Wait and See.

Cette défaite de BBY aux Parcelles Assainies et à Dakar est favorable à Amadou Bâ qui reste et demeure incontestablement le maître des lieux.
Technocrate, doublé de diplomate pour avoir dirigé le Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Exterieur, Amadou Bâ est le profil sûr pour apporter du sang neuf à ce régime qui semble emprunter la trajectoire du déclin.

Le seul et unique responsable de cette situation politique désastreuse au sein de BBY, au niveau national n’est personne d’autre que le Président Macky Sall, qui est entrain de payer cache ses erreurs.

Les Sénégalais ont sanctionné le Président Macky Sall qui doit lire le message fort d’une nouvelle conscience citoyenne des populations qui ont dit Non aux consignes de vote, non à l’achat de conscience, non à l’arrogance. Elles n’accepteront plus la transhumance et surtout pas de troisième mandat.

Au Président de la République de rétablir la confiance entre lui et son peuple pour des lendemains meilleurs.

Toumany DIALLO Président BNS et Souteneur de la coalition AVEC pour les élections locales du 23 janvier 2022 aux Parcelles Assainies.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.