Violence électorale: Sonko, Baldé, Benoît et Cie font une campagne de gentleman

Violence électorale: Sonko, Baldé, Benoît et Cie font une campagne de gentleman

Ils font l’exception pour le moment dans cette campagne électorale émaillée de violence dans plusieurs localités du pays. Ils, ce sont les candidats de la Casamance notamment Ousmane Sonko, Abdoulaye Baldé, Benoît Sambou et Cie qui sont dans une dynamique de paix dans les activités politiques. Alors que tous les yeux étaient rivés sur Ziguinchor où il y avait des affrontements lors de la précampagne entre le camp de Doudou Kâ et Ousmane, les candidats de la coalition Yewwi Askan wi de Benno bokk yakaar et de l’UCS, mènent une campagne électorale de gentleman. Même s’ils ne se font pas de cadeaux dans leurs déclarations ou sorties, il y a quand-même un climat bon enfant en Casamance à cette mi campagne électorale des élections locales du 23 janvier 2020.

En ce moment où la violence est signalée dans plusieurs contrées du pays notamment à Guédiawaye, Médina, Mbour, Kaolack etc, à Ziguinchor et comme dans les autres communes du sud c’est une campagne électorale calme et responsable que l’on note. Le candidat de Yewwi Askan Ousmane Sonko a même tenu des propos amicaux à l’endroit des candidats de Benno bokk yakaar de Kolda notamment Mame Boye Diao, Abdoulaye Bibi Baldé et Ibrahima Baldé. Le leader de Pastef de passage dans la capitale du Fouladou, a rappelé les rapports amicaux qui les liens avec ces trois candidats. Et cette bonne ambulance est constatée de Ziguinchor à Kolda en passant par Sédhiou où les candidats entre autres Mamadou Lamine Keita à Bignona, le ministre Moussa Baldé, Bacary Diatta de Yewwi Askan wi à Bignona, sont en train de donner un bon exemple au reste du pays.

La violence qui a été redoutée entre la coalition Yewwi Askan wi et Benno bokk yakaar à Ziguinchor, n’est pas encore invitée jusqu’à cette mi-campagne.

N’ayant pas été jusque-là engagé à signer la charte de la non violence initiée par le CUDIS et Jammi rewmi, Sonko qui a clairement opposé à cette démarche, est en train de mener une excellente campagne avec des foules immenses à travers ses caravanes.

Par Pape Latyr MANE/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.