Campagne déguisée du président Macky Sall à Fatick: Un responsable de l’Apr dénonce et rappelle le code électoral – Senpresse.net
Campagne déguisée du président Macky Sall à Fatick: Un responsable de l’Apr dénonce et rappelle le code électoral

Campagne déguisée du président Macky Sall à Fatick: Un responsable de l’Apr dénonce et rappelle le code électoral

« Cette coalition dont la tête de liste majoritaire n’est personne d’autre que l’actuel ministre des sports Matar BA, vient de bénéficier d’une stratégie de propagande déguisée actée par la plus haute autorité de l’Etat » se désole Pape Thiam. Ce séjour du chef de l’Etat, peint aux couleurs marron-beige et diffusé par les supports médiatiques nationaux publics comme privés dans une période de précampagne, vient de rompre le principe d’égalité des listes concurrentes garanti par la loi électorale.

Pour Rappel, le responsable républicain rappelle les textes du Code électoral en la matière. l’Article L.61 stipule que : « Durant les 30 jours précédant l’ouverture de la campagne officielle électorale, est interdite toute propagande déguisée ayant pour support les médias nationaux publics et privés. Sont considérés au sens de la présente loi comme actes de propagande électorale déguisée, toute manifestation ou déclaration publique de soutien à un candidat ou à un parti politique ou coalition de partis politiques, faites directement ou indirectement par toute personne ou association ou groupement de personnes quel qu’en soit la qualité, nature ou caractère. Sont assimilées à des propagandes ou campagnes déguisées, les visites et tournées à caractère économique, sociale ou autrement qualifiées, effectuées par toutes autorités de l’Etat sur le territoire national et qui donnent lieu à de telles manifestations ou déclarations… ».

À la lumière de cette disposition du Code électoral, le souci d’équité voudrait que le Président de la République s’abstienne de cette campagne et cède la place aux résultats de ses ambitieux programmes (PUMA, PUDC, PROMOVILLES, PACASEN…). Ces projets, qui depuis leurs mises en œuvre, ne cessent de continuer à changer positivement le visage de nos différentes collectivités territoriales.
En revanche, il incombe aux différents choix très contestés du président Macky SALL qui dirigent les listes majoritaires de la coalition Benno Bokk Yakaar, d’avoir au moins le courage et l’honnêteté politique de décliner leur bilan. Mais il faut également noter que certains de ces maires sortants, incapables d’affronter un débat contradictoire, ont préféré investir le larbinisme et la docilité. Ainsi, ces politiciens narcissiques qui ont une compréhension très étriquée du fonctionnement de la commune de plein exercice, ont laissé apparaitre à travers leurs investitures une volonté de conduire, en cas de victoire, un conseil municipal complice et soumis. Fort de ce constat, il est d’un impératif catégorique d’identifier et de sanctionner négativement ces maires dont la compétence se limite qu’à l’organisation de cérémonies de distribution de riz. Mais également de plébisciter les listes qui ont proposé des équipes capables de tirer les collectivités territoriales vers l’émergence pour le bénéfice exclusif des populations.

Pape THIAM
Responsable politique
Aux Parcelles Assainies

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.