Débat public à Ziguinchor: Sonko lance un défi à Baldé, Benoît Sambou et Cie – Senpresse.net
Débat public à Ziguinchor: Sonko lance un défi à Baldé, Benoît Sambou et Cie

Débat public à Ziguinchor: Sonko lance un défi à Baldé, Benoît Sambou et Cie

Le leader de Pastef par ailleurs candidat de Yewwi Askan wi pour la mairie, a présenté ce mercredi 29 janvier 2021 comme prévu son programme communal « Burok ». L’occasion a été saisie par Ousmane Sonko puis que c’est de lui qu’il s’agit, après avoir dégagé trois grands axes réunissant son programme, pour lancer un défi à ses adversaires du 23 janvier 2022. « Nous voulons des élections exemplaires à Ziguinchor. C’est pourquoi je lancerais un défi sous la supervision de la presse à tous les candidats pour qu’il y ait un débat public contradictoire pour la mairie », a-t-il entonné dans un grand rassemblement acquis à sa cause.

Auparavant Ousmane Sonko qui après avoir dévoilé les trois parties de son programme « Burok », a donné la parole aux journalistes, aux intellectuels et au public. Cette séance a été pour lui, le leader de Pastef de pouvoir répondre sans ambages les questions et préoccupations des populations de Ziguinchor. Ainsi revenant sur son programme, Sonko fera savoir que la première partie consacrera « le problème de programme local et spécifique à la la commune de Ziguinchor ». Pour la deuxième partie, l’opposant député renseigne que cela est trait au « mandat de développement territorial ». « Ce mandat de développement territorial nous permettra d’aller à ce que l’on appelle l’intercommunalité c’est-à-dire que les communes que nous allons gagner, nous allons les regrouper dans une grande intercommunalité. On mettra ensemble nos ressources, on mettra ensemble nos idées, on mettra ensemble nos moyens pour exécuter les programmes transversaux », a-t-il détaillé sous l’acclamation des militants et sympathisants de la coalition Yewwi Askan wi de Ziguinchor et d’ailleurs. S’agissant du numéro 3 de son programme, l’enfant de Bessire, dira que « C’est sa partie préférée parce que, soutient-il, un programme ce n’est pas une procession de foi ». « C’est différent ici. On ne fait pas de programmes parce que des gens le font en promettant aux populations que si vous m’élisez; je vais faire ceci je vais faire cela », a précisé le candidat de Yewwi Askan wi de la commune de Ziguinchor.

Pour Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.