Bamboula en vue de l’inauguration 2 du Ter: Macky Sall casque un millard FCFA pour l’événement – Senpresse.net
Bamboula en vue de l’inauguration 2 du Ter: Macky Sall casque un millard FCFA pour l’événement

Bamboula en vue de l’inauguration 2 du Ter: Macky Sall casque un millard FCFA pour l’événement

Le gouvernement du Sénégal s’apprête à inaugurer en grande pompe la deuxième inauguration du Train express régional (Ter). C’est le 27 décembre prochain que le président Macky Sall a après avoir décalé la date du 24 du même mois, choisi pour démarrer enfin la circulation. Annoncé et annulé plusieurs fois depuis sa première inauguration le 19 janvier 2019 à un mois de la dernière présidentielle, le démarrage du Ter, est cette fois-ci une réalité. Car d’après plusieurs sources, le Chef de l’État Macky Sall qui tient beaucoup à « son » Ter, aurait mis sur la table un milliard de francs Cfa pour la fête. Autrement dit le président Sall se veut une bamboula le 27 décembre 2021. Selon certains journaux, l’événementiel Richard Attias, le Franco-Marocain, aurait déjà empoché une faramineuse somme d’argent pour organiser la fête à la haut de l’attente du président Macky Sall et son gouvernement voire sa coalition. Même si l’homme d’affaire Franco-Marocain qui avait gagné la juteuse organisation du Sommet international de la Francophonie de Dakar de novembre 2014, a démenti l’information, il n’en demeure pas moins un secret de polichinelle que cette inauguration mobilisation d’énormes sommes d’argent ce jour J.

Projet cher au président Macky Sall et son régime pour ne pas sa coalition Benno bokk yakaar, le Ter qui a fait couler beaucoup d’encre depuis son lancement, finira certainement à convaincre les dubitatifs de sa nécessité une fois mis en circulation. En tout état de cause, le Ter, un grand projet de Macky Sall a fait beaucoup de malheurs à des compatriotes qui ont vu leur activité détruit à jamais car ayant été impacté par le projet. Jusqu’à ce jour certains impactés attendent ou du moins ne sont pas satisfaits de leur dédommagement.

Conçu à coût de milliards de francs Cfa, le Ter qui va faire 52 kilometres c’est à dire de Dakar à Diamniadio, jugé révolutionnaire par le pouvoir, est sévèrement critiqué par l’opposition. Cette dernière dénonce le coût élevé et irrationnel que ce projet a coûté le Sénégal, un pays pauvre où les disparités sociales sont indescriptible.

En tout cas, même si la date du 27 décembre marquera son démarrage pour toujours, ce Ter semble être un des projets du régime de Macky Sall le plus impopulaire dans le pays.

Par Arfang Souleymane SANE/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.